Présentation


Arts du spectacle, mode, arts numériques, architecture, patrimoine, arts plastiques, jeux vidéos, musique, édition, radio, télévision, design… les entreprises dites créatives - ou culturelles - représentent une multitude de métiers dans des domaines très variés. La passion, le talent, la création, la Culture sont au cœur de ces activités.

En 2012, les Industries culturelles et créatives occupaient en Wallonie et à Bruxelles 104.000 emplois, 7,4% des employeurs en Wallonie et 11,5% à Bruxelles. A l’échelle nationale, ce secteur a généré 4,8% du chiffre d’affaire global (48 milliards d’euros) et 4,8% du PIB (15,6 milliards d’euros). La valeur ajoutée des Industries culturelles et créatives en Belgique est cinq fois plus élevée que celle de l’industrie pharmaceutique et six fois plus élevée que celle de l’industrie automobile. (Le poids économique des Industries culturelles et créatives en Wallonie et à Bruxelles], IWEPS-ULB, décembre 2014)

En raison de leurs spécificités - et malgré leur dynamisme et leur professionnalisme -, les entreprises créatives ont souvent du mal à trouver les moyens financiers indispensables à leur développement. Un phénomène qui s’est encore accru depuis le début de la crise.

Le fonds d’investissement St’art est un instrument financier unique à Bruxelles et en Wallonie. Créé fin 2009, il est le fruit d’une volonté commune de la Région wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles de soutenir le développement de l’économie créative. Ce type d’outil a déjà largement fait ses preuves à l’étranger et en Flandre.

Aujourd’hui, le capital du fonds est de 17 millions d’EUR. Les actionnaires de St’art sont la Région Wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Société Régionale d’Investissement de Bruxelles (SRIB).

St’art s’adresse aux petites et moyennes entreprises, y compris les asbl. Le fonds contribue à la création d’entreprises ou au développement de structures existantes pour, par exemple, mener un nouveau projet, créer un produit ou conquérir de nouveaux marchés. Le fonds intervient sous forme de prêts et de prises de participation.

L’objectif est aussi d’induire un effet levier auprès des banques et des investisseurs privés. St’art travaillera en étroite collaboration avec les instances publiques et les invests régionaux. L’intervention de St’art est donc complémentaire aux autres mécanismes financiers existants et aux éventuelles aides publiques ; elle ne s’y substitue pas.

Le capital humain, les talents et le pouvoir d’innover sont des éléments-clefs de la vie économique de nos régions. En offrant un environnement favorable aux entreprises créatives et en écoutant leurs besoins spécifiques, St’art entend devenir l’invest des créateurs. Le fonds est ouvert dès à présent aux dossiers de financement.

logo Fédération Wallonie Bruxelles logo Wallonie logo finance