Arts du spectacle

Mazal ASBL - Théâtre de la Toison d’Or

Date de constitution : 1995

Siège social et d’exploitation : Bruxelles

Site web : www.ttotheatre.be

JPEG - 55.2 ko

Le théâtre du rire

Mazal est l’ASBL qui gère le Théâtre de la Toison d’Or. Le TTO a ouvert ses portes en 1995 avec pour objectif de promouvoir la création théâtrale de textes humoristiques en Communauté Française - et ce à travers tous les genres de la Comédie : one man/woman show, humour surréaliste, actualité tournée en dérision, sketches thématiques, vaudeville, feuilleton théâtral, conférence, music-hall, comédie musicale…

Le théâtre accueille les créations de personnalités belges telles que Marc Moulin, Laurence Bibot, Zidani, Bruno Coppens, Sébastien Ministru, Dominique Bréda, Alex Vizorek, Juan d’Oultremont et Jean-Luc Fonck, notamment. En 20 saisons, ont été programmés environ 140 spectacles dont plus de 60 créations écrites par des auteurs de la Communauté française. Il s’agit de 2.700 représentations vues par 520.000 spectateurs.

Installé depuis ses origines dans les Galeries de la Toison d’Or, le théâtre a du faire face en 2011 à un plan de restructuration immobilier qui l’amenait à devoir trouver les moyens d’acquérir ses espaces pour pouvoir perpétuer ses activités. Le financement de ST’ART, en complément d’un prêt bancaire, a en outre permis à l’ASBL de se doter d’un espace polyvalent supplémentaire qui pourra permettre des représentations théâtrales de plus petite envergure et d’autres événements culturels.

Quelques questions à Albert Maizel, Président :

Pourquoi le rachat du bâtiment occupé par le TTO était si important pour la survie de ses activités ?

Le Théâtre de la Toison d’Or appartenait à la famille GILLION. Il y a quelques années, les Galeries de la Toison d’Or ont fait l’objet d’un plan de restructuration et de cessions. Le théâtre se retrouvait du coup dans une position fragilisée par rapport au dernier acquéreur des lieux, lui-même envisageant de céder l’ensemble de toutes les surfaces au-dessus des Galeries. Notre bail risquait dès lors d’être rompu.

Pérenniser notre activité nous imposait du coup de nous porter nous-même acquéreur de tout l’étage, y inclus une salle de spectacle désaffectée.

Est-ce que le fait pour le TTO de posséder son bâtiment, son outil de travail, va lui permettre de développer/diversifier ses activités ?

Le TTO continuera l’exploitation de sa salle de spectacle, mais diversifiera également son offre grâce à l’acquisition de la deuxième salle : après travaux de rénovation et mise en conformité, un espace polyvalent permettra des représentations théâtrales dans un salle à la jauge plus restreinte mais également l’organisation d’autres événements culturels .

Quels sont les objectifs du TTO, en terme de production de spectacles ?

18 ans après son ouverture, et grâce à son identité et son positionnement, le Théâtre de la Toison d’Or, devenu un pôle de création théâtrale d’auteurs de la Communauté française axé sur l’humour et centré sur un public jeune et dynamique, poursuit ses objectifs

1. Se différencier en promouvant un autre style (comédies d’auteur avec le rire comme dénominateur commun)

2. Prôner et soutenir la création belge (accueil d’artistes de la Communauté française de Belgique qui n’entrent pas dans des programmations traditionnelles)

3. Répondre aux attentes d’un public très large

Comment le fonds St’art a répondu à vos besoins ?

Le fond St’Art a répondu à nos besoins en palliant, par le biais d’un prêt subordonné, à l’incapacité de financer la part de fonds propres nécessaire à l’acquisition du bien.

logo Fédération Wallonie Bruxelles logo Wallonie logo finance