Édition

Renaissance S.A.

Date de constitution : 1991

Siège social et d’exploitation : Waterloo

Site web : www.renaissancedulivre.be

JPEG - 22.9 ko

Maison d’édition belge francophone

Connue dès son origine sous le nom Editions Luc Pire (qui regroupa au fil du temps divers fonds littéraires tels que les Editions Labor, La Renaissance du Livre, RTL Editions, Espace Nord, Grand Miroir notamment), la société fut rebaptisée Renaissance en 2010 et est aujourd’hui la principale maison d’édition belge francophone généraliste.

Renaissance déploie sa ligne éditoriale en trois axes : le patrimoine belge (sous la marque Le Renaissance du Livre), l’humour et le dessin de presse en Belgique (leader sur le marché belge francophone avec e.a. Frédéric Dubus, Pierre Kroll…), et enfin, la géopolitique et l’histoire internationale (sous la marque André Versaille, avec des auteurs tels que Guy Verhofstadt, Daniel Cohn Bendit, Emmanuel Carrère…).

Pour assurer sa croissance, la société a sollicité l’intervention du fonds St’art afin de développer davantage la diffusion on-line de ses ouvrages numérisés et augmenter la vente de ses titres par la voie de l’e-commerce et de corners dédiés dans la cadre de partenariats avec les libraires.


Quelques questions à Alain van Gelderen, CEO :

Comment La Renaissance a abordé son virage numérique ? Quels sont vos futurs challenges dans ce domaine ?

Après avoir développé un site marchand d’ecommerce, nous commençons à numériser notre catalogue d’ebook. Le challenge est d’ouvrir d’autres canaux d’ecommerce sachant que les grands acteurs que sont Amazon (papier et eBook) et Apple (eBook) détiennent environ 90 % de l’offre aujourd’hui.

Comment envisagez-vous l’avenir du livre, et principalement du « beau livre » ? Est-ce que le papier reste un axe de développement prioritaire ou secondaire ?

Le beau livre est et restera un produit papier, en tant qu’objet/ coffee table book, mais aussi en tant qu’objet/ plaisir. Même en usant de réalité augmentée, d’ebook dynamiques et interactifs, rien ne remplace l’expérience du toucher, du craquement et de la senteur des pages papier. Par contre, un best seller de consommation de masse, type Musso, convient parfaitement au format digital.

Quelle est la plus value du soutien d’un fonds tels que ST’ART pour une maison d’édition comme Renaissance ?

Outre des financements, un fonds comme Start est susceptible d’apporter une vision et une compétence dans la mise en oeuvre des stratégies numériques, un networking de compétences, une ouverture et une veille technologique permanente et d’une manière générale une écoute des besoins de croissance de l’entreprise dans nos processus, la technologie et le développement de nos partenariats.

logo Fédération Wallonie Bruxelles logo Wallonie logo finance